Gang bang soumise chatte ecartee

souffle coupé, mon jus coulais sur sa chatte, elle avait les doigts dedans et elle navais pas attendu pour se caresser avec. Mes gestes me trahissent vite, je pose ma main sur sa tête pour laccompagner, je bascule la tête en arrière et je me laisse faire. Les draps encore un peu humide lui font remarqué que tout ça était bien réel Mais où est son maître? Elle porte des talons et des bas noir, sa jupette en satin bordé dun frou-frou, son petit tablier blanc, son haut fait dune matière noire transparente, laisse clairement voir un soutiens gorge blanc ouvert, juste un petit triangle de tissus viens couvrir ses tétons Elle. Elle a perdu la notion du temps. Et un mot : « Ma belle, tu découvrira certainement ce message à ton réveille demain matin. Je me suis retiré, je lai faite basculé sur le dos, elle était jambes écartées sur le canapé, jai joui!!!! Cette fois ci on est plus sur une danseuse qui nous offre des souplesses sur la neige. Sur ses flancs de nombreuse lanière et boucles en acier, de chaque coté de sa taille partait une lanière de cuir, qui passait à lentre jambe pour revenir sattaché au niveau de ses reins. Elle sest levée face à moi elle a vu dans mon regard toute lenvie que je lui porte et même beaucoup plus!!! Ma queue se perd entre ses seins qui glissent. Elle a vu mon changement dattitude, a la fois redouté, mais confiante dans mes gestes, elle attends. Sa salive coule le long de ses joues. Sans ménagement je lui écartait la chatte avec ce gode, et la stimulation du vibro a commencé à la rendre folle, elle me suppliait darrêter, que cétait trop fort Mais je ne lécoutais pas, je navais quun but elle se débattait, ondulais, soufflait et après. Elle gémit pour la faire taire, je baisse mon pantalon et lui glisse de nouveau mon sexe dans la bouche. Les vibrations sont douce, mais si bonne quelle commence à tortillé.

Commentaires (1)

  1. gang bang soumise chatte ecartee dit:

    Autres Suggestions de Navigation.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *